Qui s’y pique s’y frotte

Je choisis des modèles sereins pour les torturer un peu, et ils ne réagissent pas et continuent à sourire. Ils se laissent faire et j’en profite. J’ai aussi peint des chiens en laisse. Ils tirent dessus mais se la laisse mettre en frétillant. Finalement, l’obéissance est confortable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *